Le site du Ray Pic :Jeu égal avec le Pont d’Arc ?

///Le site du Ray Pic :Jeu égal avec le Pont d’Arc ?

Le site du Ray Pic :Jeu égal avec le Pont d’Arc ?

Péreyres , C’est au pied du Mont Mézenc et du Gerbier de Joncs, que l’on trouve la cascade du Ray Pic, l’un des joyaux de la montagne ardéchoise ; il se situe sur la D215c, entre Burzet etLachamp-Raphaël. Ce site géologique incontournable, austère et grandiose, perché à environ 800 m d’altitude, surplombe le petit village de Péreyres. C’est là que la Bourges franchit deux surplombs basaltiques, vieux de 35.000 ans, en plusieurs chutes d’eau.

On peut y admirer des orgues en gerbe, d’une structure impressionnante. Il s’agit d’un site naturel volcanique, classé au patrimoine national depuis 1931. La cascade majestueuse présente deux chutes dont la première culmine à environ 60 mètres au-dessus du bassin ; la seconde et principale fait une trentaine de mètres de hauteur. Deux jours après l’éboulement qui y fit un mort et six blessés, le site fut fermé au public par arrêté municipal, en plein été 2009 et pour une durée indéterminée.

Le 20 mai dernier, Yves Bonnet, maire de Péreyres, invitait les médias à une conférence de presse, en vue de présenter le projet d’aménagement de cet écrin naturel bourgenol ; après une présentation de l’énorme travail fourni par l’ensemble des partenaires institutionnels, Daniel Renaud, directeur du SDEA et mandataire de la commune rappela qu’il s’agissait là d’un projet ambitieux, devant permettre l’accès de 150.000 visiteurs par an, en toute sécurité, sur ce site qui représente un enjeux essentiel pour tous les acteurs socio-économiques de cette vallée de la Bourges. La préservation du caractère naturel de cet espace et son intégration à un itinéraire touristique plus large furent deux des préoccupations constantes du groupe de pilotage de ce projet. Bertrand Rétif, paysagiste à « Itinéraire Bis » et maître d’oeuvre, présenta les grandes lignes de celui-ci. Les travaux sont prévus pour un montant de 525.000 euros HT issus principalement de fonds publics émanant de l’état, du conseil général, de la région, du département et des deux communautés de communes concernées (mais également de dons privés – cf. article sur la fondation du patrimoine) ; ils permettront la réfection du sentier d’accès et la réalisation de deux belvédères – l’un à mi chemin et l’autre à 50 mètres de la cascade – utilisant un éperon rocheux et un balcon naturel pré-existants, pour ce qui est de la première tranche. La seconde portera sur la création d’une aire d’accueil intégrée (avec toilettes sèches), proposant des informations éducatives et pédagogiques liées aux caractéristiques principales de ce site volcanique. Jacques Alexandre, conseiller général du canton de Burzet précisa combien les bourgenols étaient fiers de leur « Ray Pic », placé dans leur coeur à la même hauteur que le Mont Gerbier de Joncs ou le Pont d’Arc ! Il s’associa à la satisfaction des commerçants et artisans de la vallée quant à la ré-ouverture prochaine de leur site. Les travaux d’aménagement de l’accès à la cascade débuteront courant août et devraient prendre quatre mois pleins ; ils s’achèveront avant l’été 2012, permettant à nouveau l’accès de tous à la plus belle chute d’eau du département de l’Ardèche, en toute sécurité.

En attendant deux belvédères, aménagés avec tables d’orientation, sont accessibles. L’un sur la route qui suit la vallée de la Bourges et qui conduit à la cascade du Ray Pic et l’autre en bordure de la D215c avec un point de vue magnifique sur le site du Ray Pic.

Renseignements en mairie de Péreyres au 04 75 94 44 59.

Appel à souscription pour l’aménagement de la cascade du Ray Pic

Vous la connaissez et l’aimez, cette cascade du Ray Pic, située au coeur du parc naturel régional des monts d’Ardèche, sur le territoire de la petite commune de Péreyres. Vous avez en tête les couleurs chaleureuses, le caractère paisible et rafraîchissant de ce site naturel, classé depuis 1931. La plus belle chute d’eau du département de l’Ardècheaccueille 150.000 visiteurs par an, qui tombent sous le charme de cette coulée basaltique empruntant la vallée de la Bourges sur 21 km ! Avec vous, Pascal Schmitt, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine (reconnue d’utilité publique), veut contribuer à la ré-ouverture de ce joyau naturel remarquable. »Le 08 août 2009, vers 17h, un éboulement rocheux de 5 tonnes a causé le décès d’une personne et blessé grièvement un enfant. Depuis cet évènement, l’accès au site est interdit. La commune de Péreyres s’est engagée, avec ses partenaires, dans un programme d’aménagement des circulations, de valorisation et d’amélioration de l’accueil sur le site ; avec deux objectifs prioritaires, la sécurité des visiteurs et le respect de l’aspect naturel du site ». Mais,même avec le soutien de l’état, de la région, du département et des communautés de communes du territoire, le village de Péreyres pourra-t-il assumer les 545.000 euros de travaux nécessaires ? « Non, cette commune de 53 habitants compte sur le soutien des amoureux des sites naturels, en général, de celui-ci, tout particulièrement ! ». Qui peut participer et pour combien ? « Tous les particuliers et toutes les entreprises peuvent souscrire à cette action de sécurisation et de valorisation ; pour la somme de son choix, sachant qu’une réduction d’impôts allant de 60 à 75 % de la somme versée est automatique ! ». On peut donc préserver notre avenir aujourd’hui, tout en faisant des économies ? « Oui, il suffit de libeller son chèque à l’ordre de «Fondation du patrimoine – aménagement du site classé du Ray Pic» et de l’envoyer à l’adresse suivante : Fondation du patrimoine – Fort de Vaise – 27 boulevard Antoine de Saint Exupéry – 69.009 Lyon ». Merci Monsieur le délégué et prévenez-nous quand vous aurez atteint les 30.000 € attendus ? « Bien sûr, @ bientôt ! ».

Renseignements au 04 37 50 35 78 ou sur www.fondation-patrimoine.com

Didier Thiriet