///Migration, barque-squelette monumentale de Antoine Brodin

Migration, barque-squelette monumentale de Antoine Brodin

Au mois de septembre 2017, Antoine Brodin, a été lauréat de la troisième édition du Prix L’Œuvre de la Fondation Ateliers d’Art de France, pour son projet Migration. Ainsi, pour la réalisation de ce projet, la Fondation a prévu un budget de 40 000 euros et une campagne de communication et de diffusion de l’œuvre. Après plusieurs mois de travail, le souffleur de verre est en train de finaliser son oeuvre. Migration sera présentée à Paris à la rentrée, en septembre 2018.

Migration, une sculpture monumentale

Antoine Brodin, artisan-créateur, est installé dans le Sud de l’Ardèche à Saint-André-de-Cruzières. Le projet de cette barque-squelette trottait dans sa tête depuis plusieurs années. Et dit-il «J’avais déjà équipé mon atelier de soufflage d’un arche de recuisson capable d’accueillir des pièces en longueur». Le jury de la Fondation Ateliers d’Art de France a été séduit par cette démesure qui caractérise le projet Migration. En effet, cette oeuvre mesure plus de 4,50 mètres de long. Une structure de métal supporte les 43 membrures de verre. Pour sa réalisation, Antoine Brodin s’est entouré de deux artisans d’art : un assistant verrier et un forgeron qui a façonné les gabarits métalliques des côtes. La réalisation de l’oeuvre fait appel à une technique de sablage extrême, mise au point de façon personnelle par le verrier. Site internet : http://www.antoinebrodin.com/Fr

Présentation à Paris, à la rentrée

Le temps des dernières touches est arrivé. Aussi, à la rentrée, cette oeuvre monumentale sera présentée à Paris. Tout d’abord elle sera au salon Maison&Objet (Parc des Expositions) rendez-vous incontournable de la décoration, organisé deux fois par an. Ensuite elle sera exposée à la galerie Collection, au cœur du Marais.

Ateliers d’Art de France

Ateliers d’Art de France est le syndicat professionnel des métiers d’art. Il s’est fixé pour objectifs de «valoriser, défendre, représenter les professionnels des métiers d’art et contribuer au développement économique du secteur, en France et à l’international». Aussi, en 2011 Ateliers d’Art de France crée sa Fondation. Actuellement, un cycle de trois appels à projets distingue des artisans d’art et artistes d’exception : Le Prix L’Œuvre, dont Antoine Brodin a été le lauréat, aide à la création d’une œuvre remarquable ; Le Prix Le Créateur récompense une démarche et un savoir-faire emblématiques ; Le Prix La Pensée distingue un travail de réflexion sur les métiers d’art. Pour plus d’infos : https://www.ateliersdart.com/

Crédit photo : Antoine Brodin, Migration © Gilles Leimdorfer