Boulieu-lès-Annonay

/Boulieu-lès-Annonay

Boulieu-lès-Annonay

Boulieu les Annonay, tout d’abord appelé simplement Boulieu, est un village de l’Ardèche Verte, à quelques kilomètres de la ville d’Annonay. Il a été construit sur une colline en pente douce. Pour visiter le vieux village des plans sont disponibles à l’Office de Tourisme d’Annonay. D’autre part des visites guidées sont organisées par les Compagnons du Patrimoine de Boulieu.

L’église

Le clocher de structure francomtoise – Ardeche-actu – 2017

L’église est mentionnée dans des écrits en 1275. Elle fut agrandie au milieu du XVIIème siècle. A l’intérieur plusieurs tableaux sont du XVIIème siècle. Quant à son clocher, de type Franc-Comtois, il date de 1850.

Les fortifications

Une des 5 tours encore visible – Ardeche-actu – 2017

Les tours : A leur construction les fortifications comportaient 9 tours rondes dont 5 sont encore visibles. C’est le cas dans la Rue sur la ville où il y en a 3 dont une qui a été transformée en terrasse. Dans cette même rue on voit des meurtrières et des gargouilles. Ces dernières permettaient l’évacuation des eaux de pluie du chemin de ronde. Le chemin de ronde, espace étroit creusé dans le mur d’enceinte, donnait la possibilité d’aller d’une tour à l’autre.

Les portes : Pendant de nombreuses années 3 portes seulement, dont les emplacements sont encore visibles, permettaient d’entrer dans Boulieu. Tout d’abord la première est la porte du midi, la Grande Poterne, située en bas du village. A l’époque, c’était l’entrée pour ceux qui venaient d’Annonay. En ce qui concerne les deux autres portes, elles sont aux extrémités de la Grande Rue : l’une à l’est, la porte du matin, et l’autre à l’ouest, la porte du soir. Située du côté du faubourg, celle-ci donnait la possibilité à ses habitants d’aller se mettre à l’abri dans l’enceinte fortifiée en cas d’attaque. Pendant les guerres de religion une soixantaine des maisons en bois de ce faubourg furent brûlées.

La chapelle des Ursulines

La chapelle des Ursulines est le seul bâtiment qui rappelle leur présence à Boulieu. En effet un premier couvent a été construit au cours de la première moitié du XVIIème siècle, à l’initiative des habitants. Les religieuses y restèrent jusqu’à la révolution. A cette date le couvent leur fut repris puis vendu. Ensuite un deuxième couvent fut mis en place au début du XIXème siècle. Celui ci comprenait aussi des salles de classe, un hospice et des ateliers de tissage. Puis ce fut la fermeture définitive et la démolition au cours du XXème siècle. Une vingtaine d’années plus tard les Compagnons du Patrimoine réalisent la restauration de la chapelle funéraire.

Dans les ruelles

Porte plein cintre – Ardeche-actu – 2017

Dans les ruelles on peut voir également des portes voûtées datant du Moyen Age ainsi qu’un passage voûté ouvert. Une autre particularité du passé est cette porte en plein cintre avec, de chaque côté au niveau du sol, des calibreurs de roues de charrette. A noter aussi, sur un angle de mur, une pierre sculptée représentant 3 têtes de poupons. La mairie, bâtiment du XVème siècle, est l’ancienne maison des Célestins. Une fontaine, située à l’emplacement d’un ancien puits, qui avait été creusé au XVIIème siècle afin de procurer de l’eau potable à la population du village. Il a été bouché en 1979 et la fontaine est actuellement à son endroit initial.

Site internet de la mairie : http://www.boulieu.fr/

Site internet des Compagnons du Patrimoine de Boulieu : http://www.compagnonsdupatrimoinedeboulieu.fr/

Crédits photos : Ardeche-actu

Adresse
Boulieu-lès-Annonay
Boulieu-lès-Annonay


07100
France


Agenda des événements à venir à Boulieu-lès-Annonay

  • Aucun événement à cet emplacement