///Zaz et Emir Kusturica font danser le Crussol festival

Zaz et Emir Kusturica font danser le Crussol festival

Le Crussol Festival c’est deux jours de fête le samedi 7 et dimanche 8 juillet 2018. Dès le début du samedi après-midi, le village citoyen était en bas, chemin du Mialan proposant de multiples découvertes. Ce festival citoyen propose de découvrir via des stands sur la permaculture, le recyclage du carton et les produits locaux, une vision du monde différente. Ancré dans l’écologie, les rapports humains, les producteurs responsables, le village offre aux festivaliers venus se balader au bord du Mialan des alternatives pour la vie de demain. On peut ainsi voir le stand roule ma poule 007 faisant la promotion du recyclage grâce à cet animal. Plus loin, le stand de Cider Décoration qui fait du tournage sur bois, un art magnifique. Un peu plus loin, à 15h30, se joue une pièce Voyage, Voyage. Crée par l’association Voies libres Drôme en partenariat avec Terre des Hommes, cette pièce veut sensibiliser le public à la nouvelle loi immigration de manière ludique mais concrète. Les acteurs seront d’ailleurs chaudement applaudis.

Zaz, Zazimut et un concept de festival citoyen

Mais l’histoire du Crussol Festival est aussi lié à Zazimut. Comme nous le rappelle Zaz lors de la conférence de presse précédent les concerts, cette association crée en 2014 a pour but de créer un concept. Un festival ancré dans le territoire où il est, avec des valeurs éducatives mais aussi de lier les personnes du territoires. Tombée amoureuse du site de Crussol, la chanteuse est allée voir les élus, la communauté de communes pour partager son envie de créer ce festival. Ainsi, elle  remercie tous les gens, les locaux qui ont crus au projet et l’ont aider à réaliser son rêve. Un rêve qui se prolonge puisque d’autres projets similaires pourraient voir le jour en Russie ou en Amérique Latine. La preuve que le concept parle mondialement aux personnes qui reçoivent l’artiste. Elle en profite pour nous annoncer que lors de sa prestation pour le festival elle va interpréter des titres de son futur album.

Un nouvel album qui sortira à l’automne 2018 et qui sera suivi en 2019 d’une tournée. D’ailleurs elle sera à Bercy le 22 mars 2019. Un moment particulier où tout reste encore à créer en terme de spectacle. Pour l’instant l’artiste est surtout impatiente de voir enfin sortie la galette de son nouvel opus. Pour tester ces nouveaux titres, Zaz est partie sur les routes pour une tournée à travers l’Europe. L’argent récolté a été injecté dans Zazimut et les nouveaux titres ont pu vivre en live avant d’être définitivement retranscrits en studio.

Black Lilys en ouverture

Il fait chaud sur le site de Crussol et 4800 personnes sont attendus en cette fin de journée. A 18h40, l’amphithéâtre se remplit peu à peu pour le premier groupe sur scène. Né à Romans-sur-Isère, leur aventure musicale les a amenė à voyager. Aujourd’hui à Lyon, le groupe vient de sortir son premier album «Boxes». Camille au chant et Robin à la guitare sont frère et soeur. Ils chantent en anglais dans un style Dark pop porté par la voix déchirée de Camille et les mélodies sombres de son frère. Un premier échauffement pour les festivaliers qui permet de profiter des derniers rayons de soleil au rythme de la musique. L’amphithéâtre s’est rempli peu à peu et l’assistance attend évidement avec impatience la créatrice du festival Zaz.

Des chansons du futur album de Zaz

Avec 15 petites minutes de retard, l’artiste débarque sur scène en criant «Comment ça va Crussol ?». Elle enchaine tout de suite avec le premier titre qui sera son nouvel album. C’est un savant mélange de titres de ses précédents albums mais surtout de nombreux nouveaux titres qui seront sur le futur qui sortira à l’automne prochain pour le plus grand plaisir des spectateurs. Les styles de ces nouveaux titres sont parfois très différents mais le public est ravi de la prestation de la chanteuse. La fosse s’est désormais bien remplie et il faut désormais se faufiler pour accéder aux abords de la scène.  Le public danse, frappe dans ses mains et la communion entre Zaz et le public est totale dans ce lieu magnifique où la nuit commence à tomber. Elle remercie une dernière fois tous les gens qui lui permettent de réaliser ses rêves avant de conclure par On ira et laisser la scène à Emir Kusturika.

Crussol danse au rythme de la musique d’Emir Kusturica

Plusieurs membres du groupe Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra arrivent en costume de bagnard rayé noir et blanc. Par contre tous arborent un magnifique sombrero mexicain. Le chanteur quand à lui est en guérilleros mexicains tendance zapatiste. Dès les premieres notes le public est à l’écoute et prêt à danser. Une musique entrainante venue des balkans. Une partie du groupe se paye même le luxe de se dégourdir les jambes en se baladant, instrument à la main, dans le public. Après, ce bain de foule ils remontent bien évidement sur scène afin de finir leur show. De temps en temps on a droit à quelques mots en français du chanteur serbe. Entre les chansons, on peut aussi entendre de manières assez régulières le thème musicale de la panthère rose. Cela ajoute un côté amusant à ce show très dansant. Mais il faut déjà laisser la place au groupe suivant.

La jauge se vide un peu pendant que le changement de plateau a lieu. Le batteur de General Elektriks impatient s’entraine, baguette en main, sur la barrière de la montée d’escalier qui mène à la scène. Le groupe tout de blanc vêtu a une énergie folle. Ils sautent souvent dans tous les sens, invitant le public à faire de même. Ils restent encore de l’énergie et les festivaliers sautent, frappent dans leur main afin de battre la mesure de la musique. La nuit est tombée et le décor est toujours aussi beau avec les ruines du château de Crussol illuminées. Les reprises plaisent toujours autant. Ainsi, dès les premières notes de «Tainted Love», le public applaudit reconnaissant très bien la rythmique très particulière de ce titre mis en lumière par Sot Cell en 1981. Après un dernier titre comme un message d’amour, le groupe laisse la place à Tom Fire.

Crussol au bout de la nuit

Dans un tout autre style, Tom Fire vient conclure la soirée. L’amphithéâtre est plus clairsemé mais les derniers festivaliers sont prêts à danser sur les titres du DJ français. Pour nous la soirée se termine, il est déjà tard. Nous laissons la nuit se prolonger et les danseurs prendre du plaisir dans la fosse. Nous vous donnons rendez-vous pour un deuxième article sur la deuxième soirée, avec, entre autre,  Claudio Capéo et Amadou et Mariam.

Billetterie & informations sur le Crussol festival : https://crussolfestival.com/