Alba-la-Romaine

/Alba-la-Romaine

Alba-la-Romaine

Situation géographique

Situé dans l’arrondissement de Privas et le canton de Viviers, au pied du massif du Coiron, Alba-la-Romaine, labellisé village de caractère, est habité par les albains et les albaines. Son territoire est surtout occupé par la vigne. D’une superficie d’un peu plus de 3 000 hectares, la commune a une population d’environ 1400 habitants.

Découverte du village à travers son passé historique

En visitant Alba-la-romaine on découvre son histoire au fil des siècles. Tout d’abord les nombreux vestiges sur le site archéologique : centre monumental, théâtre, sanctuaire, thermes, villas…, sont les témoins d’un passé gallo-romain. En effet, à cette époque la cité est située sur une voie de communication importante entre la vallée du Rhône et le Massif Central. Les Helviens en font leur capitale et la nomme Alba Helviorum, son territoire serait celui du bas Vivarais actuel. Pendant environ un siècle, fin du IVème et début du Vème siècle, Alba est le premier évêché du Vivarais. Puis lorsque celui-ci sera déplacé à Viviers, le rôle de la cité diminue et il se passe une longue période durant laquelle on n’a pas de passé sur Alba.

Ensuite en continuant notre visite dans le temps on découvre le château.Construit sur un dyke volcanique, ses premiers bâtiments dateraient du XIème ou XIIème siècle. On peut voir actuellement, sur la façade de l’aile ouest l’échauguette en pierre. A l’époque la cité a le nom d’Aps. Le château domine les maisons qui forment un arc de cercle dont il est le centre. Les habitations du village représentent une sorte de damier noir et blanc : le noir du basalte, pierre volcanique qui constitue en majeures parties les murs et le blanc du calcaire qui a été surtout utilisé autour des ouvertures (portes, fenêtres…). Plus tard, au moment des guerres de religion le château subit d’importants dégâts, mais comme d’autres châteaux vivarois, il est rapidement reconstruit et ferait même l’objet d’agrandissements avec les critères architecturaux de l’époque. Il fût l’objet d’importants pillages en août 1789. La commune garde le nom d’Aps jusqu’en 1903, date à laquelle elle devient Alba, puis Alba-la-Romaine, en 1983.

A découvrir

    • Le village (bourg médiéval disposé en arc-de-cercle autour du château) : Les fortifications (XIIIème siècle), les étroites ruelles pavées et voutées, les maisons dont la plupart sont des XVIème et XVIIème siècles, les linteaux de portes décorés, les reliefs bibliques…
    • Le site archéologique : Avec les vestiges d’un théâtre romain, d’un centre monumental et d’un sanctuaire, ce site est en accès libre toute l’année.
    • Le Château : Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, sa restauration se poursuit. Il accueille de nombreuses animations culturelles en particulier « une saison au château » pendant la période estivale.
    • L’église Saint André, construite de 1598 à 1699.
    • Le hameau de La Roche : Il est construit sur le même type que le village médiéval. Sa chapelle, qui date de la deuxième moitié du XVIème siècle, accueille des manifestations surtout des expositions.

Des visites guidées de ces lieux sont proposées toute l’année sur rendez-vous et de façon régulière pendant la période estivale.

Evénements

Alba-cactus en juin,
Festival d’Alba la Romaine, mi-juillet : http://www.lenouveaufestivaldalba.fr/
Une saison au château : Festival de musique classique en juillet et août.
Expositions d’Art au château, à la chapelle de La Roche, au caveau des vignerons et au caveau des vins de l’Escoutay.

Site internet

http://www.alba-la-romaine.fr/

Adresse
Alba-la-Romaine
Alba-la-Romaine


07400
France


Agenda des événements à venir à Alba-la-Romaine

  • Aucun événement à cet emplacement