///Le Rallye Monte Carlo historique aime l’Ardèche

Le Rallye Monte Carlo historique aime l’Ardèche

C’est en janvier 1998 que s’est déroulé le premier Rallye Monte Carlo historique. Il a lieu sur plusieurs jours avec des voitures qui viennent de toute l’Europe et une journée se passe en Ardèche. Le Rallye Monte Carlo historique rassemble plus de 300 voitures au départ.

Voitures

Les voitures qui peuvent prendre le départ du Rallye Monte Carlo historique sont des modèles similaires à ceux engagés dans un Rallye Monte-Carlo entre la 25ème et la 48ème édition soit entre 1955 et 1980. Elles sont, en général, classées par catégories selon leur date de construction puis chaque catégorie est répartie en 3 classes de cylindrées.

Etapes de concentration

Les voitures partent de différentes villes d’Europe comme Lisbonne (Portugal), Barcelone (Espagne), Glasgow (Ecosse), Copenhague (Danemark), Bad Homburg (Allemagne) et Reims (France). Les voitures effectuent ce parcours en 2 ou 4 jours selon le nombre de kilomètres qui varie entre 1000 et 2200 et doivent respecter des contrôles de passage et contrôles horaires. Certains itinéraires ont des tronçons communs. Les participants se retrouvent tous à Digne les Bains pour l’ultime étape de concentration qui présente le 1er test de régularité commun et les conduit à Monaco. Elle termine cette première partie du Rallye.

Etape de classement, étape commune et étape finale

L’étape de classement conduit les voitures de Monaco à Valence. Puis les jours suivants a lieu l’étape commune sur 2 jours : la boucle Valence – Valence le premier jour avec un itinéraire presque entièrement ardéchois puis Valence – Monaco avec un parcours passant par la Drôme, les Alpes de Haute Provence et les Alpes Maritimes. L’étape finale se déroule la dernière nuit avec le circuit Monaco – Monaco.

Zones de Régularité et contrôles horaires

Les Zones de Régularité ont lieu sur les routes ouvertes à la circulation. Les organisateurs imposent une allure moyenne, différente pour chaque zone mais toujours inférieure à 50 km/h. Les dépassements d’horaires et les retards entraînent des points de pénalité. Les contrôles horaires sont également très précis, voire à la seconde près.

Pour l’année 2017, c’est l’’équipage Michel Decremer et Yannick Albert qui a remporté la 20ème édition du Rallye Monte-Carlo Historique.

Pour plus d’informations sur Rallye Monte Carlo historique : http://acm.mc/edition/rallye-monte-carlo-historique-edition-2017/