Le Moulin de Mandy sur les bords du Boyon à Pranles

///Le Moulin de Mandy sur les bords du Boyon à Pranles

Le Moulin de Mandy, restauré depuis 1993 par l’Association « Le Meunier de Mandy », est situé sur les bords du Boyon, à un kilomètre environ en contre bas de la D2 entre les Ollières-sur-Eyrieux et le Col du Moulin à Vent, sur la commune de Pranles, dans le canton de Privas.

Les extérieurs autour du moulin

Pour faire tourner un moulin comme celui de Mandy, il faut de l’eau et le moulin précédent fonctionnait avec le Boyon. Puis à la modernisation, vers la fin du XIXème siècle, pour faire face à la pénurie d’eau en saison estivale, on a construit un bassin sur la partie haute pour récupérer l’eau d’autres ruisseaux alentours. Ceci a été possible à l’aide des béalières et de l’aqueduc. Alors avant de participer à la visite de l’intérieur du moulin, il est intéressant d’en découvrir les parties extérieures en particulier ce réseau hydraulique long de près d’un kilomètre.

Les béalières

Béalière du Charbonnier – Ardeche-actu – 2017

En général, ce sont de petits canaux aménagés dans les pentes douces pour amener l’eau d’irrigation. Dans le cas particulier du Moulin de Mandy, les béalières détournent une partie de l’eau de 3 ruisseaux qu’elles dirigent dans une écluse : le Charbonnier d’un côté et le Boyon & le Bernegris de l’autre côté.

L’aqueduc

Aqueduc enjambant le Boyon – Ardeche-actu – 2017

Tout en pierres, cet ouvrage, de 6 mètres de haut et 18 mètres de long, qui a été construit en 1891 et restauré en 1995, enjambe le Boyon. Son canal en forme d’auge permet de déverser  l’eau du Bernegris dans la béalière du Boyon dont la levade se fait en amont. L’eau des 2 ruisseaux coule dans la même béalière jusqu’à l’écluse.

L’écluse

Ecluse – Ardeche-actu – 2017

Sur le versant de la montagne, à côté du moulin dont elle est séparée par un chemin, l’écluse est un grand bassin qui permet de stocker l’eau des 3 ruisseaux. Ce réservoir peut contenir 200 m3. Pour faire tourner le moulin il suffit d’ouvrir les vannes. L’eau s’écoule dans les godets et fait tourner la roue. L’eau est rendue au Boyon sans perte, ni pollution. On peut voir sur la photo quelques œuvres de Guy Chambon.

L’aire de battage : A côté de l’écluse se trouve une aire de battage en dalles de grés taillé. Les céréales étaient battues par deux équipes d’hommes se faisant face.

Des panneaux expliquent le fonctionnement de ce système. D’autre part, les chemins qui longent ces béalières (environ 1,5 km) sont également des sentiers botaniques qui permettent aux visiteurs de compléter leurs connaissances sur la nature environnante. Sur la bélière du Charbonnier on va découvrir plusieurs espèces : arbres des bords de cours d’eau (aulne glutineux, frêne commun, saule blanc), puis laissant la place aux chênes, buis, genévriers ainsi que quelques châtaigniers quand on s’éloigne du ruisseau. Sur le chemin de l’autre béalière on va trouver des pins (sylvestres ou maritimes), et des genêts (à balais, purgatif ou pileux). C’est aussi un sentier artistique qui présente des œuvres de Guy Chambon.

L’intérieur du Moulin de Mandy

Meules – Ardeche-actu – 2017

La modernisation a eu lieu aussi dans la partie intérieure du moulin. Dans la partie haute ce fut la mise en place de 2 paires de meules en silex de La Ferté-sur-Jouarre et d’une paire en grés.

Bluterie hexagonale – Ardeche-actu – 2017

Il y eut également l’installation de grandes bluteries à tamis hexagonal qui tournaient en même temps que le moulin. Elles étaient plus pratiques que les bluteries précédentes qui étaient horizontales.

Engrenages – Ardeche-actu – 2017

Dans la partie basse les 2 roues horizontales furent remplacées par une roue verticale à augets de 6,50 mètres de diamètre.

Au cours de la visite, le guide explique la fonction de la potence, la meilleure sécurité apportée par l’habillage et le cerclage des meules, le travail des tailleurs qui réalisaient les stries sur les meules sous la direction du meunier, le fonctionnement de l’engrenage qui faisait tourner les meules, les différentes céréales transformées en farine, le travail effectué pour la production de l’huile de noix ou de colza, le creusement de la terre battue pour la remplacer par un dallage à la restauration du moulin…

A l’intérieur on découvre d’autres outils utilisés du temps où le moulin était en activité :

  • Un trieur à grains qui servait à séparer les grains des autres éléments ne servant pas à faire de la farine.
  • Des sacs tels que des sacs à farine avec un maillage très serré et des sacs à éléments (grains, sons…) avec une trame plus grossière.
  • Le nécessaire à la production de l’huile de noix ou de colza : aplatisseur, moulatou, pressoir à bras en chêne, décanteur.
  • Une petite meule qui tournait en même temps que le moulin et que les paysans pouvaient utilisaient pour aiguiser les outils tranchants (faux, couteaux…)

Le four

Four à pain – Ardeche-actu – 2017

Le four est situé dans une salle en bas du moulin. Le moulin tourne réellement encore au moins une fois par an pour faire la farine qui sert à la réalisation des pains cuits dans ce four au cours de la saison estivale ou pour les ouvertures exceptionnelles (Journées Européennes des moulins ou du patrimoine). Ici aussi une explication détaillée permet de connaître la constitution du four ainsi que son fonctionnement comme à l’époque de son activité.

Animations 2017

  • Le public peut découvrir en visites guidées les intérieurs (salles des meules, des engrenages et du four à pain et l’exposition interactive du PNRM Paysages et Moulins) et en visites libres les extérieurs (circuit pédagogique des béalières – sentier artistique – jardin conservatoire des céréales locales).
  • Le Moulin de Mandy ouvre ses portes durant la période estivale tous les jours de 14h00 à 18h30, et à partir de 10h30 les mercredis pour une animation autour de la cuisson du pain à 11h30.
  • Journées Européennes des moulins : samedi 20 et dimanche 21 mai
  • Pont de l’Ascension : Vendredi 26 mai, de 14h30 à 18h30 et samedi 27 mai, de 10h30 à 18h30 avec cuisson de pain à 11h30
  • Journées Européennes du Patrimoine : samedi 16 et dimanche 17 septembre

Site internet : http://www.moulindemandy.fr/

 Crédit photo : Ardeche-actu.com

2017-12-19T01:06:59+00:00 7 mai 2017|Découverte, Tourisme, patrimoine|0 commentaire