Création des Rencontres des Cinémas d’Europe

Créés en 1999, les Rencontres des Cinémas d’Europe sont organisées, chaque année au mois de novembre, par la Maison de l’Image à Aubenas. Durant une semaine, une cinquantaine de films sont programmés dans les 6 salles des cinémas Navire et Palace.

Objectif

Les Rencontres des Cinémas d’Europe, manifestation sans compétition, ont pour but premier de faire découvrir au public des films récents, peu connus et peu médiatisés, réalisés et produits dans les différents pays d’Europe. Le festival mise aussi sur la convivialité et permet donc au public de rencontrer au cours de débats quotidiens des réalisateurs, des acteurs, des techniciens, …

Chaque année un hommage est rendu à plusieurs grands cinéastes dont on peut voir ou revoir les films, et qui rencontrent le public à l’issue des projections.

Panorama des films européens

C’est à travers le Panorama que l’objectif est atteint. Il comprend, actuellement, une trentaine de films et l’ensemble de ces films représente un important travail de recherche de la part de l’équipe organisatrice. En effet c’est pendant une année complète que des films sont visionnés pour faire partager au public un panorama qui lui permet de découvrir une cinématographie récente de tout le continent européen, certains films présents étant même en avant-première.

Invités

Dès les premières éditions des Rencontres des Cinémas d’Europe, des actrices et acteurs, ainsi que des réalisatrices et réalisateurs ont été invités pour présenter un ou plusieurs de leurs films. Chaque année la présence d’invités permet des rencontres au bistrot des Rencontres et des débats en salle après les projections.

Les « Plus » des Rencontres

Selon les éditions, plusieurs de ces animations viennent étoffer les Les Rencontres des Cinémas d’Europe :

Hommage – rétrospective – regard sur…

Cette partie des Rencontres des Cinémas d’Europe, offre la possibilité de voir des films plus anciens.
Un hommage a été rendu à la comédie britannique (2001), à Jacques Tati, réalisateur et acteur français (2002), à Fritz Lang, réalisateur allemand d’origine autrichienne (2004), à Rainer-Werner Fassbinder, réalisateur allemand, (2005) et à Michel Simon, acteur né en Suisse et ayant vécu à La Ciotat (2006).

Les rétrospectives ont concerné Pier Paolo Pasolini (2007), Jacques Demy (2008), Ingmar Bergman (2009), la comédie italienne (2010) et les européens à Hollywood (2011), Jacques Prévert (2012),

De plus il y a eu regard sur le cinéma espagnol en 2003 et regard sur la nouvelle vague du cinéma d’animation tchèque en 2011.

Jeune public et courts-métrages

Une attention plus particulière est donnée au jeune public à travers la diffusion d’œuvres adaptées à leur souhait, en particulier des films d’animation.

Les courts métrages d’humour ou d’animation sont issus de différents pays d’Europe.
Ces films sont inclus dans le panorama des films européens.

Films muets en musique

Les films muets sont accompagnés en musique par des groupes (Poum Tchack en 2002 – Roberto Tricarri et ses musiciens en 2003) ou par des solistes (Jacques Cambra en 2004)

Concerts et Ciné-concerts

La musique fait partie intégrante des films et elle est très présente sur les Rencontres des Cinémas d’Europe. Soit par des concerts (2001), soit dans l’accompagnement de films muets (2002 – 2003 et 2004), soit encore par des ciné-concerts (2006 – 2007 et 2008).

Expos

Toujours en lien avec le cinéma, plusieurs photographes ont animé les Rencontres des Cinémas d’Europe : Brigitte Pougeoise avec ses portraits de 20 réalistrices et comédiennes européennes (2000), Jacques Kanapa, journaliste et photographe de presse de 1950 à 1996 (2001), Nicolas Guérin et ses photos de 50 cinéastes d’aujourd’hui à l’occasion des 50 ans de la revue Positif ( 2002), Danilo De Marco avec Rosada (2007) et Régis d’Audeville et sa galerie de portraits de grandes figures du cinéma européen en (2011). Il y a eu aussi uneexposition issue du fond de l’association « Les Amis de Michel Simon » lors de l’hommage qui lui a été rendu (2006) et une exposition de photos lors de la rétrospective de Jacques Demy (2008).

Débats et tables rondes

Les rencontres-débats ont lieu avec les invités, au bistrot des Rencontres,  au centre Le Bournot ou dans les salles de cinémas après les projections. Il y a aussi les séances de dédicaces à la librairie ainsi que les rencontres avec les auteurs de livres et DVD

La librairie des Rencontres

Elle est ouverte tous les jours pendant la durée des Rencontres des Cinémas d’Europe. Elle propose aux visiteurs de tous âges des livres et des DVD en lien avec les invités, les films et les thèmes abordés dans l’édition en cours.

C’est dans cet espace que se déroulent les dédicaces de livres et les rencontres avec leurs auteurs.

La Maison de l’Image

L’association Grand écran est née en 1987 à Aubenas, avec pour mission d’être à la fois un outil d’animation du cinéma art et essai de la ville mais aussi d’éducation à l’image pour le département.

Pour mener à bien son travail, elle a créé La Maison de l’Image, structure de développement pédagogique et artistique autour de l’image et du cinéma. Ses activités sont articulées autour de la formation et de la sensibilisation à l’image par l’animation (stages et interventions en milieu scolaire), le centre de ressources et de conseil, la diffusion avec la manifestation « Les Rencontres des Cinémas d’Europe » et le cinéma itinérant avec des projections régulières dans les villages. Elle a également des objectifs de développement du lien social et des relations avec les structures sociales et culturelles locales.

Les prochaines Rencontres des Cinémas d’Europe auront lieu du dimanche 20 au dimanche 27 novembre 2016.

Plus de renseignements sur les Rencontres des Cinémas d’Europe et la maison de l’image : http://www.maisonimage.eu