///Aquino, l’enfant de la grotte ornée du Pont d’Arc

Aquino, l’enfant de la grotte ornée du Pont d’Arc

Aquino, l’enfant de la grotte ornée du Pont d’Arc, Ardèche parution en avril 2016

Je m’appelle Aquino, à cause de mes yeux bleus comme la couleur de l’eau. Je suis l’enfant de la Grotte ornée du pont d’Arc. Je fais partie de la tribu des Aurignaciens qui vivaient il y a 36000 ans.
Robin le rouge-gorge est mon ami. Il aime me suivre partout, et ensemble nous vous ferons connaitre la vie quotidienne de la tribu. Nomades, chasseurs-collecteurs-cueilleurs, nous suivons les troupeaux dans leurs déplacements. Bien souvent je dessine les silhouettes des grands animaux admirés. Je me souviens avec émoi des dessins de charbon, au fond de la grotte. Je vous ferai part de mes rêves et de mes interrogations…

N°ISBN : 9782911584565 – 36 pages – 36 illustrations – Format : 210×270 – Editions Dolmazon : http://www.editions-dolmazon.com/

La vie au grand air des habitants de la grotte Chauvet

Le premier album d’Anne Douillet, « Equinox, petit cheval de la grotte ornée du Pont d’Arc, Ardèche » invitait les enfants à découvrir le monde souterrain de la grotte Chauvet et les peintures qui en ont fait sa renommée. L’un des chevaux peints racontait les allées et venues des hommes et des animaux dans la vaste cavité. Il nous rappelait l’effondrement du porche qui en a scellé l’entrée pendant des milliers d’années, puis la découverte récente. Noctulette,la chauve-souris intemporelle, ponctuait les explications du cheval, par des informations habilement fondées sur les travaux scientifiques de l’équipe de recherche de la grotte Chauvet.

Ce deuxième album, « Aquino, l’enfant de la grotte ornée du Pont d’Arc, Ardèche » nous familiarise avec la vie au grand air de ceux qui ont connu la grotte Chauvet il y a fort longtemps. C’est Aquino, l’enfant passionné par le dessin, qui raconte. On découvre sa vie parmi sa « tribu de l’Arche de pierre». Ils sont chasseurs cueilleurs nomades. Ils suivent les cours d’eau et les troupeaux qui constituent la base de leur alimentation.

Ils reviennent en été dans la Combe d’Arc des gorges de l’Ardèche, et fréquentent la grotte Chauvet. Ils observent les animaux qu’on voit peints sur les parois de la grotte, imposants comme le mammouth, le bison ou le cerf mégacéros, la plupart disparus aujourd’hui. Aquino apprend à coudre le cuir, allumer le feu, devenir un bon chasseur et surtout, un bon dessinateur !
Les très belles aquarelles et le texte d’Anne Douillet forgent un lien poétique entre notre monde d’aujourd’hui et ce monde disparu qu’on a du mal à imaginer.
Robin,le rouge-gorge prend le relais de la chauve-souris du premier album. Tout en voletant, il souligne, dans un langage technique, les connaissances apportées par les archéologues sur nos ancêtres Aurignaciens.

Voilà une fort belle manière de transmettre aux enfants ce savoir difficile et trop souvent déformé que nous livrent des années de recherches archéologiques !
A quand la suite ?…

Marie Bardisa, Conservateur de la grotte Chauvet-Pont-d’Arc – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes.