Liane Edwards au pays de la country

///Liane Edwards au pays de la country

Liane Edwards au pays de la country

Après de nombreuses interviews de chanteurs français de tout genre (pop, chanson française…), voici un groupe venu d’Amérique mais dont le département d’adoption est l’Ardèche, Liane Edwards.

Ardèche actu : Bonjour, vous êtes d’origine américaine, qu’est-ce qui vous a fait atterrir en France et plus particulièrement en Ardèche ?

Liane Edwards : En fait, après avoir fait des études en Français (maitrise en littérature française du 17ème siècle) aux USA, je suis partie avec le sac à dos découvrir l’Europe. J’ai rencontré un couple Ardéchois à Prague qui m’a invité à passer les voir en Ardèche. De fil en aiguille je suis restée un an chez eux comme fille au pair et je ne suis jamais repartie. J’aime beaucoup l’Ardèche, les pierres, les gens, le climat.

Ardèche actu :
 Vous n’êtes pas seule sur scène puisque vous faites partie d’un groupe d’une poignée de musiciens. Pourriez-vous nous décrire les caractéristiques de chacun des membres ?

Liane Edwards : A mes côtés il y a Jean Pierre Benlian qui a formé le groupe avec moi il y 17 ans. Il est bassiste et technicien dans le groupe et ardéchois de naissance. Henri Laye est ardéchois d’adoption et il joue la guitare électrique avec moi depuis 9 ans. Max Cotineau est à la batterie depuis 3 ans maintenant et il fait beaucoup de chœurs aussi. On n’a pas pu le convaincre encore de vivre en Ardèche… On est très éclectique dans nos gouts, et je pense que cela se ressent dans la musique. Chacun amène sa pierre dans la construction des chansons.

Ardèche actu : Votre style de musique est la country. Loin de vos racines par la distance mais très proche par la musique. Quelle est la signification de cette musique que nous connaissons peu en France ?

Liane Edwards : La musique country aux USA est en fait la musique du terroir. Ça parle de la vie, des déceptions, des joies, des agriculteurs mais rarement des PDG, des gens simples et des vies compliquées. 80% des américains écoutent de la country à au moins une époque de leur vie, donc vous imaginez les possibilités! Cette musique n’était pas celle que j’aimais en étant ado, mais celle que j’ai trouvé en quittant mon pays…

Ardèche actu : Votre 3ème album mixait reprises et chansons originales, sur les derniers vos créations sont toutes originales. Pouvez vous nous parlez de ceux-ci ?

Liane Edwards : Les 4ème et 5ème albums sont de notre composition. Le dernier, «Caught Red Handed» est un album enregistré LIVE à l’ouest de Lyon. La collaboration entre les musiciens pour ce dernier a créé un virage musical notable je pense. On n’a pas oublié les racines, mais la musique a mûri, comme nous. Nos influences sont vastes, et on retrouve des couleurs un peu nouvelles sur ce disque. Ça reste du «Liane Edwards» mais il y a une évolution vers le pop et le folk rock aussi.

Ardèche actu : Comment peut-on se procurer vos albums ?

Liane Edwards : Les albums sont actuellement en vente à Cultura de Valence, mais aussi en ligne sur notre site. Les chansons se trouvent aussi sur les plateformes de téléchargement de Virgin, itunes, etc. Mais le meilleur moyen de les procurer est en concert ! Comme ça vous avez le sourire et les dédicaces avec !

Ardèche actu : Vous faites quelques concerts en Ardèche (vous pouvez retrouvez les dates au sein de l’agenda d’Ardèche Actu) mais vous sillonnez l’Europe entière pour distiller vos notes de musique. Pas trop dur d’être sans cesse sur les routes ?

Liane Edwards : Parfois c’est fatiguant, quand on se réveille dans un hôtel bruyant et avec 8 heures de route devant nous pour rentrer. Mais bon, on vit de notre passion et on est chanceux. Ce sont des choix, et je pense que nous ne regrettons rien. J’avoue que j’aime beaucoup jouer en Ardèche, la route est moins longue. Le public ardéchois nous a toujours soutenu et répond présent.

Ardèche actu : Merci à vous pour cet échange fort sympathique et à bientôt en concert en Ardèche. Pour cela nous vous donnons rendez-vous dans l’agenda d’Ardèche actu.

Liane Edwards : Merci à vous!

Site Internet : http://www.lianeedwards.com